Retour

Chandler franchit un pas de plus pour acquérir son port de mer

La Municipalité de Chandler reçoit finalement l'autorisation du gouvernement du Québec pour lancer une étude de faisabilité pour l'acquisition de son port de mer.

Par décret, Québec autorise également la Ville à conclure une entente préliminaire avec Ottawa dans le cadre de son Programme de transfert des installations portuaires.

À ce moment-ci du processus, l'objectif est « d'évaluer la faisabilité de la cession du port de Chandler », peut-on lire dans le décret.

Cette étude permettra d'évaluer les besoins de la municipalité, croit la mairesse Louisette Langlois.

« Est-ce qu'on le construit dans la même configuration? Est-ce qu'on change cette configuration pour répondre à de nouveaux besoins? »

Des discussions avec Ciment McInnis

La mairesse indique travailler avec la cimenterie de Port-Daniel-Gascons pour évaluer l'intérêt de la compagnie à utiliser le port de mer à Chandler.

Ciment McInnis confirme avoir eu des discussions préliminaires avec la Ville de Chandler et attend les résultats de l'étude de faisabilité.

Un quai fonctionnel à Chandler pourrait permettre à la cimenterie de revoir sa politique de déchargement.

« On a également les croisières de la Gaspésie, au moins le CTMA, qui pourrait revenir à notre port de mer », ajoute la mairesse.

Le quai de Chandler fermé depuis août 2016. Les travaux de restauration sont évalués entre 16 et 20 millions de dollars.

Avec les informations de Bruno Lelièvre

Plus d'articles