Retour

Chemin de fer : une solution sur mesure pour LM Wind Power

Un camion-remorque pourrait remplacer la locomotive afin de transporter les pales éoliennes. C'est la solution proposée par la Société du chemin de fer de la Gaspésie pour aider LM Wind Power de Gaspé à diminuer ses coûts de transport.

Un texte de Joane Bérubé avec la collaboration de Kim Bergeron

Le temps que le tronçon soit réparé, c'est un camion-remorque qui pourrait transporter les pales d’éolienne sur les rails de Gaspé jusqu’à Caplan.

Il s’agit d’une technologie qui existe déjà, explique le directeur de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Luc Lévesque. Elle est surtout utilisée pour l’entretien des chemins de fer, et ce, partout en Amérique du Nord. « C’est vraiment conçu pour tirer des wagons », assure M. Lévesque.

Ce camion-remorque est toutefois rarement utilisé pour tirer des wagons de marchandises en raison du poids. Toutefois, les pales d’éoliennes en fibre de verre sont des marchandises plutôt légères. En comparaison, un wagon de ciment est huit fois plus lourd, indique Luc Lévesque.

« On pourrait tirer une dizaine de wagons sans problème », croit le directeur de la Société de chemin de fer de la Gaspésie.

Le problème, poursuit M. Lévesque, est surtout le poids de la locomotive, qui est trop lourde pour traverser les ponts endommagés du tronçon Gaspé-Caplan. C'est ce qui explique le choix du camion-remorque.

Cette solution permettrait donc à LM Wind Power d’économiser sur les coûts de transport.

Actuellement, l’entreprise doit assumer les coûts de transport en camion à partir de Gaspé ainsi que le transbordement sur rail à New Richmond.

Même si le gouvernement a annoncé au printemps qu’il investirait 100 millions de dollars pour remettre en état le rail gaspésien, les travaux s’étaleront sur plusieurs années. « On veut être capable de leur offrir une solution plus rapidement », commente M. Lévesque.

Ce dernier ajoute que le camion pourra être utilisé par la société lorsque le rail sera enfin réparé.

Le projet a été présenté au ministère des Transports. Certains travaux devraient aussi être réalisés sur le tronçon avant de mettre le projet en branle.

Beaucoup d’autres travaux devront être réalisés entre Caplan et Gaspé, notamment pour réparer les ponts avant que les services de transport de marchandises et de passagers puissent être entièrement restaurés.

Réparations du rail

Cet été, la Société a notamment investi pour remplacer des traverses et acheter des ballasts. Un pont à Restigouche a aussi été remplacé.

Plus de 4 millions de dollars ont été engagés dans des réparations.

Des inspections seront enclenchées au cours des prochains jours, entre autres, dans les secteurs de Chandler et Port-Daniel.

Plus d'articles

Commentaires