Retour

Chevron ferme 5 stations d'essence à Vancouver en raison du prix de l'immobilier

La compagnie pétrolière américaine Chevron a annoncé la fermeture de cinq de ses stations d'essence dans l'ouest de Vancouver pour profiter du fort prix de l'immobilier.

« Le profit de la vente des terrains est la seule raison pour laquelle les fermetures sont effectuées », a confirmé Adrien Byrne, responsable des relations publiques chez Chevron.

Dès vendredi, il y aura des pancartes de vente à la station au coin de la rue Cambie et de l'avenue West 16th ainsi qu'à celle située à l'intersection de la rue Oak et de l'avenue West 41st. Selon M. Byrne, trois autres stations fermeront leurs portes dans les prochaines semaines en préparation de la vente des terrains à des promoteurs immobiliers, soit les stations :

  • à l'intersection des rues Broadway et Alma
  • à l'intersection de la rue Cambie et de l'avenue West 59th
  • à l'intersection de l'avenue West 4th et de la rue MacDonald

Chevron avait déjà annoncé l'an dernier la fermeture de trois autres stations à Vancouver dont celle située sur la rue West Georgia. Le prix de son terrain a été évalué par BC Assessment à 32,8 millions $.

La vente s'est finalement conclue à 72 millions $ et « cela aurait pris des décennies pour faire un tel profit en vendant de l'essence, même à cet emplacement stratégique », avoue Adrien Byrne.

La seule autre station-service du centre-ville de Vancouver, la station de la compagnie Esso au coin de la rue Burrard et de la rue Davie, a aussi été mise en vente.

La compagnie Chevron assure n'avoir aucun plan de fermer des stations-service à l'extérieur du Grand Vancouver.

Chevron envisagerait toutefois d'ouvrir de petits kiosques de distribution d'essence dans la ville, mais selon la compagnie pétrolière la municipalité n'est pas ouverte à cette idée.

Un porte-parole de la Ville de Vancouver dit que les résidents ont toujours accès à plusieurs points de ravitaillement et que la Ville ne considère pas une révision de ses règles de zonage actuellement.

Plus d'articles

Commentaires