Retour

Churchill : l'opérateur du port poursuit le gouvernement pour 1,7 M$

L'opérateur portuaire et ferroviaire de Churchill, Hudson's Bay Port Company, poursuit le gouvernement du Manitoba pour plus de 1,7 million de dollars.

L'entreprise, qui est une filiale d'OmniTRAX Rail Inc, affirme que l'ancien premier ministre du Manitoba Greg Selinger avait garanti que le gouvernement allait couvrir ses pertes pour la saison 2015. L'opérateur du port de Churchill réclame 1 732 655 $ en pertes d'exploitation, ainsi que pour dommages, intérêts et coûts.

Selon les documents déposés à la Cour du Banc de la Reine, Greg Selinger a contacté l'entreprise en mars 2015 « pour s'assurer de la continuité des opérations du chemin de fer de la baie d'Hudson et du port de Churchill pour la saison 2015 ».

La poursuite allègue que « le premier ministre a veillé à ce que la province du Manitoba se porte garante de toutes pertes occasionnées par le plaignant lors de l'opération du chemin de fer de la baie d'Hudson et du port de Churchill » et qu'une entente formelle a été conclue le 1er juillet 2015.

Selon les documents présentés à la cour, le Manitoba avait jusqu'au 29 avril 2016 pour effectuer le paiement, soit après les élections provinciales qui se sont soldées par la défaite des néo-démocrates de Greg Selinger.

Le représentant du Nouveau Parti démocratique a répondu que ni M. Selinger ni le parti ne commenteraient l'affaire qui est devant les tribunaux.

Un porte-parole du gouvernement progressiste-conservateur a également refusé de commenter la poursuite, mais a tout de même jeté une partie du blâme sur l'ancien gouvernement néo-démocrate.

« Bien que nous ne pouvons pas commenter une affaire qui est devant les tribunaux, l'ancien gouvernement NPD a conclu plusieurs ententes au cours des 12 mois qui ont précédé l'élection, qui sont assujetties à un nouveau regard du côté de la nouvelle administration », a-t-il indiqué dans un courriel.

Selon un texte de Sean Kavanagh, CBC News

Plus d'articles

Commentaires