Retour

Chute du dollar canadien : les touristes américains sont de retour au N.-B.

L'Office du tourisme Edmundston-Madawaska, au Nouveau-Brunswick, remarque une augmentation du nombre de visiteurs de l'Ontario et des États-Unis, tandis que le dollar canadien poursuit sa chute.

La valeur du dollar canadien a diminué à 76 ¢US mercredi. Il s'agit de son point le plus bas depuis septembre 2004.

Joanne Bérubé Gagné, directrice générale de l'Office du tourisme Edmundston-Madawaska et présidente sortante de l'Association de l'industrie touristique du Nouveau-Brunswick, explique que la situation peut encourager les touristes canadiens à visiter leur propre pays au lieu d'aller aux États-Unis.

« Au niveau de notre centre d'information à Edmundston, on a vu une augmentation dans le marché de l'Ontario, beaucoup. Est-ce que ce sont des gens qui répondent à l'appel du Nouveau-Brunswick ou est-ce que ce sont des gens qui ont changé leur destination de vacances lorsque la dégringolade de notre dollar a commencé? Il reste que c'est quand même le marché où l'on voit présentement une plus grosse croissance », affirme Mme Bérubé Gagné.

Il est encore trop tôt pour déterminer s'il y a aussi une hausse du nombre de touristes québécois, parce que les vacances de la construction au Québec ne font que commencer, indique Mme Bérubé Gagné.

Les touristes américains, pour leur part, sont de retour dans la province, ajoute-t-elle.

« Du côté du marché américain, au niveau de la restauration, on voit l'influence et l'augmentation présentement de ce marché-là. Les commerces de détail à qui j'ai parlé dans les derniers jours ont aussi vu une augmentation dans ces clients-là. C'est sûr qu'avec 33 ¢ de plus pour chaque dollar, il y a définitivement un avantage concurrentiel pour eux de revenir du côté canadien pour leur magasinage et consommation », précise Mme Bérubé Gagné.

Plus d'articles

Commentaires