Retour

Coalition de fournisseurs pour appuyer le chantier Davie

Une Coalition regroupant plus de 200 fournisseurs de Chantier Davie se forme pour maintenir la pression sur le gouvernement fédéral afin que le chantier fasse partie de la Stratégie navale d'Ottawa.

Un texte de Nicolas Vigneault

Après les partis politiques qui ont unanimement appuyé la direction du chantier maritime, les gens d'affaires unissent maintenant leurs efforts pour convaincre Ottawa de la nécessité d'assurer l'avenir de Davie.

« On n'en laissera plus passer. Cette mobilisation sera permanente », affirme Pierre Drapeau, fondateur de la Fondation Chefs d'entreprises, l'organisation qui est derrière cette initiative.

La Fondation a sondé en décembre les fournisseurs de Chantier Davie pour évaluer les pertes d'emplois chez les entreprises. « Des pertes d'emplois chez Davie, c'est aussi des pertes d'emplois chez les fournisseurs », souligne M. Drapeau.

La réponse a été positive puisque 204 fournisseurs ont choisi d'adhérer à la Coalition afin de faire pression sur le gouvernement fédéral pour que des contrats soient accordés au chantier maritime de Lévis.

La Coalition estime que d'ici trois mois plus de 500 entreprises auront rejoint ses rangs.

Des entreprises de partout au Québec

L'entreprise Charl-Pol, qui a des bureaux à Saguenay et dans Portneuf, a dû mettre à pied une trentaine de travailleurs en raison de la baisse des activités à Davie Canada. L'entreprise, qui se spécialise dans la fabrication d'équipements industriels lourds, travaille avec le chantier maritime depuis 20 ans.

« Trois mille emplois directs et indirects, c'est trois mille familles de partout au Québec qui bénéficient des activités de la Davie », soutient Richard Tremblay, président-directeur général de Charl-Pol.

Simon F. Maltais, vice-président de Cimota, spécialiste en génie civil, à Saguenay, admet que les activités à la Davie ont un impact important sur son entreprise.

« Lorsque les contrats des navires [ont été] terminés, nous avons dû mettre à pied quelques employés », illustre M. Maltais.

Impact national

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, estime qu'il est urgent d'assurer la survie à long terme des installations de Lévis.

Plusieurs entreprises à travers le Québec et certaines ailleurs au Canada investissent en recherche et développement afin de répondre aux besoins du Chantier Davie.

« C'est un impact économique de plus de 2 milliards de dollars partout au pays », conclut le maire.

Plus d'articles