Retour

Coderre s'envole pour une mission économique en Israël

Le maire de Montréal, Denis Coderre, entreprendra dimanche avec le maire de Toronto, John Tory, une mission économique de six jours en Israël et en Cisjordanie. Une centaine de personnes forment la délégation, ce qui en fait la plus importante mission économique du maire Coderre depuis celle en Chine il y a un an. 

Un texte de Benoît Chapdelaine

Les nombreux voyages du maire Coderre depuis son arrivée au pouvoir, il y a trois ans, ont parfois soulevé des critiques, comme sa visite à Téhéran cet automne.

Le maire explique ses déplacements à l'étranger par tantôt l'importance des grandes villes, tantôt la diplomatie urbaine, parfois encore des raisons économiques.

« Quand on est allés en Chine, on a développé Montréal-Shanghai, la ligne aérienne, ç'a créé 200 emplois et donné un investissement supplémentaire de plusieurs centaines de millions de dollars. Quand on est allés à Paris, on a ramené Derichebourg, une compagnie de gestion de déchets, ç'a créé 500 emplois », souligne M. Coderre.

Le président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc, précise que la présence du maire facilite souvent les contacts entre les entrepreneurs et les élus d'ici et d'ailleurs.

« On ne va pas en Israël pour le marché israélien, à part quelques entreprises extrêmement nichées. On va en Israël pour trouver des partenaires du point de vue des entreprises. Une des forces d'Israël, c'est de mettre en relation de petites entreprises israéliennes avec de très grandes multinationales. C'est d'intérêt pour nos petites entreprises ici d'être dans cet écosystème », mentionne Michel Leblanc.

Des entreprises québécoises comptent, entre autres, créer ou renforcer des partenariats lors d'une conférence internationale sur la défense et la cybersécurité.