Retour

Concevoir une Maison olympique à Séoul et repenser La Grande Place à Rimouski!

La firme d'architectes que la Ville de Rimouski vient d'embaucher pour lui proposer un plan de revitalisation du secteur de La Grande Place est la même qui a conçu la Maison olympique du Canada à Séoul.

Un texte de Denis Leduc

La firme « Sid Lee Architecture » a aussi à son actif la modernisation de l'hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth à Montréal incluant le nouvel aménagement de la suite « John-Lennon et Yoko Ono ».

Elle compte 55 architectes et designers et possède des bureaux à Montréal, Toronto, New York, Los Angeles et Paris.

De Séoul à Rimouski

Le cofondateur de Sid Lee architecture, Martin Leblanc, dit que le contrat avec Rimouski est l'un des rares que l'entreprise réalise dans une région du Québec. Il est un peu le fruit du hasard. Martin Leblanc explique que le propriétaire de La Grande Place, Réseau Sélection, est aussi un client de sa firme dans un autre projet.

Le contrat avec Sid Lee architecte en est un de 25 000$ et prévoit que l'entreprise soumettra trois scénarios de développement pour le secteur de La Grande Place.

Aimer la ville

Martin Leblanc se montre très enthousiaste à l'idée de travailler à Rimouski. Flatteur, il parle de Rimouski comme d'« une très belle ville, peut-être un peu méconnue » et analyse que le secteur à revitaliser « a beaucoup de potentiel ».

Il dit qu'il est trop tôt pour définir des propositions concrètes, mais spontanément il décrit un secteur enclavé qu'il souhaite « reconnecter » avec le fleuve et les commerces de la rue Saint-Germain.

Son approche, qui est celle de sa firme, est d'humaniser la ville.

Un coeur vivant

Martin Leblanc se réjouit de ce qu'il perçoit comme le dynamisme de la vie commerciale au centre-ville. La rue Saint-Germain a sa vie.

Rêver, puis réaliser la ville

Même s'il vient à peine d'hériter du dossier, l'architecte montréalais a déjà consulté trois études sur le développement du centre-ville et il s'exprime aisément sur la question plus que complexe des propriétaires riverains et de leurs droits concernant les espaces de stationnement.

Dans ce contexte, il convient que les contraintes sont nombreuses, mais dit qu'il faut oser et ne pas s'empêcher de voir grand.

Le mandat confié par la Ville touche tout le secteur de La Grande Place, du boulevard René-Lepage au nord, à la rue Saint-Germain au sud, de même que de la rue Belzile à l'est, et de l'avenue de la Cathédrale à l'ouest.

Plus d'articles