Retour

Conflit de travail évité à l’usine Viterra de Bécancour

Depuis près d'un an sans contrat de travail, les 80 travailleurs syndiqués de l'usine Viterra de Bécancour ont accepté samedi à 71,2 % l'offre patronale. Il s'agissait de la première offre à leur être présentée depuis le début du processus de négociation.

Pour le représentant national du syndicat Unifor, Luc Deschênes, le taux d'acceptation de ce contrat de trois ans est très satisfaisant, surtout compte tenu du fait que le syndicat n’avait pas fait, avant le vote, de recommandation aux travailleurs soit de rejeter ou d'accepter cette offre.

Selon M. Deschênes, le taux de participation au vote a été d’environ 80 %.

Les 80 travailleurs syndiqués de l’usine d’extraction d’huile de canola et de soya avaient un mandat de grève en main depuis le mois de novembre. En tout, une douzaine de séances de négociations et quelques séances de conciliation ont permis d'en arriver à cette première offre.