Retour

Coopérative forestière de Saint-Elzéar : entre rentabilité et modernisation

La plus vieille coopérative forestière de la Gaspésie mise sur un projet de modernisation de l'usine de plusieurs millions de dollars afin de demeurer compétitive.

Un texte de Félix Morrissette-Beaulieu avec les informations de Pierre Coton

Après des années difficiles, les opérations de la scierie sont maintenant rentables, selon son directeur, Mario Pouliot. La coopérative souhaite maintenant profiter de ce moment favorable et de la hausse du prix du bois pour optimiser son rendement.

Les dirigeants souhaitent ainsi éviter de se retrouver dans une situation difficile financièrement comme cela s'est produit il y a quelques années dans la communauté de 500 habitants.

« Quand t'as une vieille usine, c'est que t'es pas optimisé […] À l'heure actuelle, nos coûts de production sont plus élevés que partout au Québec », précise le directeur.

Le séchoir à bois et la raboteuse sont désuets et doivent être remplacés, indique M. Pouliot.

Des investissements de 10 millions

L'usine est évaluée entre 20 et 25 millions de dollars. La mettre à niveau coûterait près de 10 millions de dollars, selon M. Pouliot. « La coop, elle-même, n’a pas les reins assez solides pour investir 9 à 10 millions », indique le directeur.

L’aide des gouvernements sera essentielle, croit-il.

Les dirigeants de la coopérative souhaitent lancer des travaux de modernisation dès cette année.

Le cœur d’une communauté

« La coop […] à Saint-Elzéar , l'importance, c'est incroyable, note le maire de la municipalité, Marie-Louis Bourdage

La coopérative forestière de Saint-Elzéar existe depuis 1944. Elle procure du travail à 120 personnes en usine et en forêt.