Retour

Crabe : les pêcheurs viennent de connaître une saison exceptionnelle

La saison de pêche au crabe des neiges dans le golfe du Saint-Laurent qui s'achève vendredi s'annonce pour être une saison record.

« C’est une saison absolument exceptionnelle », affirme Jean Lanteigne, directeur général de la Fédération régionale acadienne des pêcheurs professionnels (FRAPP), en entrevue à l’émission radiophonique Le réveil Nouveau-Brunswick, d’ICI Acadie.

« Cette année, le contingent a été plus que doublé. Les pêcheurs ont eu un contingent avec une augmentation de 107 % [...] L’année passée, ils avaient à peu près 240 000 livres en moyenne, chaque pêcheur. Donc, si on double ça, on se retrouve pas loin d’un demi-million de livres », précise M. Lanteigne.

Les prises ont été abondantes. La majorité des pêcheurs ont capturé tout leur quota, indique M. Lanteigne. La saison se termine vendredi, ajoute-t-il, mais les pêcheurs qui n’ont pas encore atteint leur quota peuvent faire une demande d’extension de 14 jours au ministère des Pêches et des Océans.

« Les marchés avaient faim »

Le marché du crabe se porte bien aussi. Les pêcheurs ont vu les prix monter comparativement à l’année dernière, précise Jean Lanteigne.

Le crabe est en grande partie exporté aux États-Unis. Jean Lanteigne explique que le taux de change était favorable aux exportations cette année. De plus, la baisse du crabe à Terre-Neuve et en Alaska donnait un avantage aux pêcheurs du golfe.

« Ç’a été absolument parfait pour toute l’industrie du crabe du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Gaspésie aussi », affirme Jean Lanteigne.

L’abondance de crabes étant cyclique, il s’attend déjà à une baisse du quota pour l’an prochain.

La valeur des exportations du crabe capturé par les pêcheurs des Maritimes a atteint 280 millions de dollars en 2016, selon le ministère des Pêches et des Océans. Près de 1000 personnes travaillent dans cette industrie dans la région du golfe.

Plus d'articles