Retour

Croissance de l’emploi : Montréal en tête des métropoles du Canada et des États-Unis

L'an dernier, le nombre d'emploi dans le Grand Montréal a augmenté de 3,6 %, ce qui place la région en tête des 20 centres urbains les plus peuplés du Canada et des États-Unis, selon des données compilées par Montréal International.

Un texte d’Isabelle Montpetit

Depuis 1998, on n’avait jamais vu une telle croissance de l’emploi à Montréal, souligne Christian Bernard, économiste en chef de Montréal International. Cet organisme a été créé en 1996 en partenariat public-privé « pour attirer de la richesse en provenance de l’étranger, tout en accélérant la réussite de ses partenaires et de ses clients », peut-on lire sur son site.

Ce taux de croissance exceptionnel de l’emploi est surtout dû à l'essor des secteurs technologiques.

« Beaucoup d’entreprises technologiques sont en recrutement ou ont créé des emplois. On parle entre autres des secteurs des jeux vidéo, des effets visuels, de l’intelligence artificielle, du cloud, des technologies financières, des sciences de la vie, de la recherche et développement… », énumère Christian Bernard, qui souligne qu’il s’agit d’emplois de qualité, bien rémunérés.

Le défi de la région, c’est de réussir à fournir la main-d’œuvre à ces entreprises.

« Le taux de chômage atteint un creux historique, à Montréal et au Québec. Il faut trouver suffisamment de travailleurs pour répondre aux besoins de croissance des entreprises » souligne Christian Bernard.

Montréal et Toronto sont les deux seules villes canadiennes à figurer parmi les 20 régions métropolitaines les plus peuplées du Canada et des États-Unis. Avec une croissance de l'emploi de 2,32 %, Toronto arrive au sixième rang de ce classement.

Les données utilisées par Montréal International concernent le nombre total d’emplois dans chacune des régions métropolitaines. Pour Montréal et Toronto, elles proviennent du Conference Board du Canada, et pour les villes américaines du Bureau of Labour Statistics.