Retour

Croissance économique en Ontario : Windsor et Oshawa tirent leur épingle du jeu

Des 15 villes canadiennes de taille moyennes analysées par le Conference Board du Canada, Windsor et Oshawa, sont celles dont la croissance économique augmentera le plus rapidement pour le reste de 2017. Les autres villes connaîtront une croissance modérée.

Un texte de Caroline Bourdua

Ainsi, Windsor et Oshawa auront cette année la croissance économique la plus rapide dans la province.

Le secteur automobile y est pour quelque chose.

« Il y a eu des investissements importants à Oshawa et pour Windsor, la croissance est plus large parce que la relance de l'industrie automobile a beaucoup aidé d'autres secteurs, comme la construction et les transports notamment », indique l'économiste indépendant Donald Rumble.

Les villes autour de Toronto tirent aussi profit des prix élevés de l'habitation dans la capitale ontarienne.

Ainsi, Kitchener-Waterloo peut miser sur son projet de train léger pour attirer des familles en quête de maison plus abordables.

Économie au ralenti dans le Nord de l'Ontario

Les prix des métaux comme le nickel et l'industrie des pâtes et papier ont connu des difficultés ces dernières années.

« Lorsque vous observez un exode des populations, cela fait mal à l'économie locale », explique le directeur associé du Centre des études municipales au Conference Board, Alan Arcand.

Mais un grand projet d'infrastructure et une reprise de l'activité minière devraient permettre au Grand Sudbury de rattraper le terrain perdu, tandis qu'à Thunder Bay des investissements gouvernementaux pour les infrastructures aideront à solidifier l'industrie de la construction, lit-on dans le rapport.

Prévisions pour 2018

L'économiste indépendant Donald Rumble indique qu'il faudra voir ce qui se passe chez les Américains pour déterminer comment performeront des villes ontariennes l'an prochain.

« D'abord à cause des négociations pour le commerce international avec l'administration Trump, et deuxièmement, avec le changement dans le niveau de demande aux États-Unis, ce qui a ralenti cette année, explique M. Rumble.

Parce qu'un ralentissement pourrait faire mal à Oshawa et Windsor, deux villes dépendantes de l'industrie de l'automobile, et dont le secteur manufacturier est aussi rattaché à l'économie américaine. »

Plus d'articles

Commentaires