Retour

Croissance économique modérée en vue pour Sherbrooke

Selon le dernier rapport du Conference Board du Canada, la ville de Sherbrooke verra sa croissance économique ralentir à 2,2 % en 2018.

Après avoir affiché un taux de croissance de 2,9 % l'an dernier, l'économie de Sherbrooke devrait encore progresser, mais de façon modérée.

La légère augmentation du nombre de mises en chantier de logements, des gains importants du côté de l'emploi, une solide activité touristique et une croissance démographique respectable devraient stimuler plusieurs secteurs, dont le commerce de gros et le commerce de détail, les services professionnels, scientifiques et techniques, les arts, spectacles et loisirs ainsi que les services d'hébergement et de restauration.

« La conjoncture était solide dans la plupart des villes du Québec l'an dernier. Beaucoup d'entre elles n'avaient pas enregistré un taux de croissance aussi élevé depuis nombre d'années. Or, ces taux devraient fléchir cette année, car la flambée des dépenses de consommation et les fortes progressions de l'emploi sont appelées à diminuer progressivement. Le ralentissement de la croissance arrive aussi à un moment où les risques extérieurs se multiplient, en particulier, ceux suscités par la politique commerciale et fiscale des États-Unis », explique le directeur associé du Centre des études municipales du Conference Board du Canada, Alan Arcand.

Bien que l'on s'attende à une croissance positive dans les secteurs manufacturier et de la construction en 2018, celle-ci sera nettement inférieure à celle de l'an dernier.

Selon l'analyse du Conference Board du Canada, le taux de chômage devrait rester inchangé cette année avant de tomber à son plus bas niveau de 5,4 % en 2019.