La récolte du sirop d'érable dans le nord de l'Ontario commence plus tard que d'habitude cette année.

Même si la saison est bien commencée, les acériculteurs doivent composer avec les grands écarts de températures des derniers jours qui ont un impact sur le rythme des coulées des érables.

C'est le cas chez la Sucrerie Séguin à Nipissing Ouest, qui commence leur saison près d'une semaine plus tard qu'à l'habitude. Les récents changements de températures ont retardé le début de leur production.

« La température de mars a réchauffé juste assez pour que la neige fonde à la base de l'arbre. Il y a eu des nuits froides par la suite et les racines de nos érables ont gelées »

Daniel Séguin explique que cette situation a retardé l'écoulement de la sève de quelques jours.

Les producteurs disposent d'une fenêtre de tout au plus 6 semaines dans l'année pour faire leur récolte. Les écarts de températures peuvent jouer sur le moral des acériculteurs, explique Daniel Séguin.

Les prochains jours seront donc décisifs pour les producteurs acéricoles du nord.