Retour

De Beers abandonne la recherche de diamants dans le bassin de l'Athabasca

La société minière De Beers a abandonné la recherche de diamants dans le bassin de l'Athabasca, en Saskatchewan.

Plus tôt cette année, De Beers avait signé un accord avec CanAlaska, une entreprise qui avait revendiqué des sites de type kimberlite dans le bassin du nord-ouest de la Saskatchewan.En vertu de cet accord, De Beers aurait pu dépenser jusqu'à 20,4 millions de dollars pour développer l’exploration, qui était estimée à quelque 17 400 hectares.Cela devait inclure des relevés aériens ainsi que des forages pour obtenir des échantillons.

Cependant, la compagnie a indiqué dans un communiqué le 23 décembre qu'elle avait mis fin à l'accord avec CanAlaska après avoir fait des tests sur sept sites.« Bien que le bassin occidental d'Athabasca ait le cadre géologique et structurel approprié pour la présence de kimberlite diamantifère, De Beers a décidé de ne pas continuer le forage et a rendu 100 % du projet à CanAlaska », a indiqué l’entreprise dans le communiqué.CanAlaska, pour sa part, pense que le site justifie encore l'exploration de diamants.« Nous nous concentrerons maintenant sur l'évaluation de plusieurs des anomalies magnétiques les plus intéressantes au sein des 78 autres sites. CanAlaska ne croit pas que ces anomalies soient liées à de la matière organique magnétique », a déclaré le président de l’entreprise, Peter Dasler.

Plus d'articles

Commentaires