Retour

De l’argent pour le tourisme aux Îles-de-la-Madeleine

La ministre du Tourisme, Julie Boulet, a souligné le début de la saison touristique madelinienne en annonçant plusieurs investissements pour soutenir l'industrie.

Québec et ses partenaires touristiques verseront 2,4 millions de dollars, dont un peu plus de 800 000 $ serviront à mettre en place différents projets locaux, dont ceux de la Corporation de développement portuaire de la baie du Cap-Vert, qui pourra compléter l’aménagement de son site, ou de l’entreprise Moules du large. Cette dernière projette de mettre en place un centre d’interprétation de la moule jouxté à son usine.

La ministre a aussi profité de son passage pour renouveler l’Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT), et ce, jusqu’en 2020. Grâce à cette entente, 600 000 $ seront disponibles pour financer des projets qui viendront bonifier l’offre touristique régionale.

Québec a aussi confirmé que Tourisme Îles-de-la-Madeleine recevrait 50 000 $ par année jusqu’en 2020. L’argent sera consacré au développement de l’industrie des croisières.Par ailleurs, Développement économique Canada soutiendra aussi l’offre touristique des Îles en versant 155 000 $, sous forme de contribution non remboursable, pour l’amélioration et la remise en état du Bassin aux Huîtres, un parc riverain situé sur l’île de Grande-Entrée.

Début de la saison

Tourisme Îles-de-la-Madeleine a d’ailleurs profité de son assemblée générale annuelle, cette semaine, pour lancer officiellement la saison touristique et la saison des croisières aux Îles-de-la-Madeleine.

Le président de Tourisme Îles-de-la-Madeleine, Damien Deraspe, affirme qu'une vingtaine de navires sont attendus cette année. Selon M. Deraspe, les escales des navires de croisières sont en hausse constante.

Le premier bateau à faire escale dans l'archipel madelinot sera le Pearl Mist, le 23 mai.

L'industrie touristique génère des retombées économiques de 90 millions de dollars par année aux Îles qui reçoivent bon an, mal an, plus de 60 000 visiteurs.

Plus d'articles

Commentaires