Retour

De l’argent pour les citoyens et les entreprises qui s’installent à Atholville

Le Village d'Atholville, dans le nord du Nouveau-Brunswick, dévoile les incitatifs qu'il compte offrir pour inciter plus de résidents et d'entrepreneurs à s'installer dans la municipalité.

Ces incitatifs découlent de la politique sur la famille et les aînés que la municipalité a annoncée il y a deux semaines.

Par cette politique, elle cherche à combattre le déclin qui frappe la région du Restigouche, affirme le maire, Michel Soucy.

Des milliers de dollars d'incitatifs

Pour les y inciter, le village leur offrira des espèces sonnantes et trébuchantes. Il a établi une grille de calcul qui déterminera les sommes remises aux investisseurs et aux nouveaux résidents.

Les gens d’affaires qui investissent de 300 000 à 500 000 $, par exemple, seront admissibles à une remise de 9000 $. Le montant sera réparti sur trois ans. Ceux qui investissent plus de 7 millions de dollars recevront pour leur part 252 000 $ en tout sur trois ans.

En ce qui concerne les résidents qui s’installent dans une nouvelle maison, ils recevront 2250$ sur trois ans pour une construction dont la valeur se situe entre 100 000 et 200 000 $. Cette somme augmentera à 5750 $ pour les maisons dont la valeur dépasse les 300 000 $.

Ceux qui construisent des résidences multilogements seront aussi admissibles à des remises qui varieront de 5750 $ à 23 000 $ selon la valeur des constructions.

De la promotion

La municipalité a prévu d’autres mesures pour se rendre plus attrayante auprès des entreprises.

« On veut développer un genre pamphlet ou brochure qui va parler de notre région, les commerces, qu’est-ce qu’il y a de bien dans notre région au niveau géographique, démographique, puis démontrer, regarde tu vas venir t’installer à Atholville, voilà ce qu’on est prêt à t’offrir dans cette belle région au niveau de services, au niveau de la qualité de vie qu’on a [...] », expose le maire Soucy.

Le village d’Atholville veut entre autres aider les entreprises à recruter des travailleurs et même contribuer à la formation de ces travailleurs pour leur assurer une main-d’oeuvre qualifiée.

La municipalité a déjà commencé à mettre à jour son site web pour livrer des renseignements sur ses nouveaux incitatifs et également sur des terrains et bâtiments vacants qui pourraient être développés.

Ils ont également été présentés, lundi matin, au cours d’un déjeuner d’affaires.

Plus d'articles