Moins de touristes ont visité Calgary l'année dernière, ce qui a un effet direct sur l'achalandage des hôtels et des attractions locales de la ville.

Tourisme Calgary a remarqué une baisse de 850 000 visiteurs dans la ville l'année dernière.

« C'est un reflet de la diminution du nombre de voyageurs d'affaires à Calgary, ce qui n'est pas surprenant », a déclaré Cindy Ady, PDG de Tourisme Calgary.

Le taux d'occupation des hôtels a baissé de 5,5 % pour s'établir à 58 % l'année dernière.

Alors que le nombre de voyageurs d'affaires est en baisse, la ville a connu une augmentation de 7,8 % de visiteurs américains et une augmentation de 12 % de visiteurs internationaux.

Les chambres d'hôtel de Banff sont presque toutes réservées, affirme Mme Ady. Selon elle, si les voyageurs ne trouvent pas d’espace hôtelier dans la ville des Rocheuses, ils pourraient se diriger vers Calgary

« La situation sera différente à l'automne, puisque l’économie est encore en difficulté. Nous aurons des défis, mais nous pensons que la situation sera bonne au printemps et à l'été », indique-t-elle.

Autres difficultés

Le parc du Patrimoine a obtenu des revenus supplémentaires de 170 000 $ grâce aux frais de stationnement l'année dernière. Mais les salaires des employés ont dû être réduits de 570 000 $, parce que l’achalandage a diminué de 3,5 % et que le nombre de banquets a baissé de 12 %.

Le Centre des congrès Telus de Calgary a également connu une baisse d’achalandage de 14 % et a présenté 40 % moins d'événements.

Le nombre de visiteurs au Centre des sciences de Calgary a augmenté de 15 % l’an dernier.

Plus d'articles

Commentaires