Retour

De nombreuses résidences de luxe recherchent riches propriétaires en Estrie

Le marché immobilier des maisons de prestige est en bonne forme en Estrie. En 2017, une trentaine de maisons se sont vendues à des montants supérieurs à un million de dollars. Depuis le début de 2018, ce sont 10 maisons de cette valeur qui ont trouvé preneur selon la Chambre immobilière de l'Estrie.

Un texte de Geneviève Proulx

Actuellement, sur le site centris.ca, on retrouve 73 résidences affichées à plus d'un million de dollars dans la région de l'Estrie. Si votre budget vous permet d'allonger plus de deux millions de dollars pour vous loger, sachez que vous aurez le choix parmi 23 résidences. Il est aussi possible de mettre la main sur une propriété nouvellement inscrite pour 18,8 millions de dollars. Cette dernière est d'ailleurs la plus chère en vente en Estrie et la troisième plus dispendieuse au Québec.

Chaque année, entre 70 et 80 maisons de plus d'un million de dollars se retrouvent en vente en Estrie. L'année 2018 se situe donc dans la moyenne. « On parle quand même d'un marché d'acheteurs. L'inventaire de ce type de maisons est quand même bon. Ce marché est toujours lent en début d'année et ça reprend à partir du mois d'août habituellement contrairement au marché de la première maison qui se situe davantage en début d'année », explique le président de la Chambre immobilière de l'Estrie, David Bourgon.

Acheteurs québécois

Le courtier immobilier Albert Brandt s'est spécialisé dans la vente de maisons de luxe au fil des ans. À lui seul, il est l'agent inscripteur d'une dizaine de maisons affichées à plus d'un million de dollars. Pour lui, il ne fait aucun doute que le marché de la maison haut de gamme est en hausse dans la région. « Ce n'est toutefois pas des acheteurs internationaux qui s'intéressent à ce marché. C'est faux de dire ça. Ce sont des Québécois qui achètent ces maisons. J'ai vendu de nombreuses maisons de plus d'un million autour du lac Memphrémagog depuis dix ans et la seule fois où j'ai vendu à des étrangers, c'était un couple d'amis de Français amis de gens du coin. »

Ce qui est nouveau pour M. Bourgon, c'est que de plus en plus de ces maisons de luxe qui se vendent ne sont pas situées en bordure d'un lac. « C'est un nouveau phénomène que l'on remarque. Ce qui est plus fréquent aussi, ce sont des offres multiples qui arrivent sur une même maison de luxe ce qui amène une surenchère. »

Bye bye maison, bonjour terrain!

Il ne faut pas croire que les acheteurs de ces maisons tombent en amour avec les propriétés. « Au contraire! C'est la valeur de terrain que les gens recherchent. Souvent, ils vont détruire les bâtiments existants et en reconstruire à leurs goûts. C'est le cas de la maison à 12 millions de dollars située à Austin pour laquelle une offre d'achat vient d'être déposée », donne en exemple M. Brandt.

Ces acheteurs mettent le grappin sur ces domaines pour la vue exceptionnelle, mais aussi pour la tranquillité. « Ces terrains ont 200, 300 acres. Ce sont des emplacements exceptionnels. Ils ne veulent pas faire du développement domiciliaire. Ils veulent quelque chose d'exclusif et souvent, ils achètent même les propriétés autour pour être certain d'avoir la paix! », analyse David Bourgon.

Quelques exemples

La maison la plus chère qui est présentement en vente est située à Austin, en bordure du lac Memphrémagog. En échange de 18,8 millions de dollars, vous obtiendrez une maison de 17 pièces. En prime, vous pourrez demeurer dans l'une des deux anciennes écoles de rang qui sont habitables en plus de l'église qui a été convertie en demeure situées sur le terrain de 250 acres. Cette maison est actuellement la troisième plus dispendieuse en vente au Québec

Pour 12 millions de dollars, il est possible de mettre la main sur une maison comptant 23 pièces, située à Austin tout près de l'abbaye Saint-Benoît-du-Lac, avec vue sur le lac Memphrémagog. Sur le terrain de plus de 200 acres, une résidence est disponible pour le gardien et un chalet trois saisons peut servir à vos invités. Faites vite si cette maison vous intéresse : une offre d'achat vient tout juste d'être déposée.

Pour un peu moins de six millions de dollars, vous pourriez devenir propriétaire d'une maison de 11 000 pieds carrés également située sur le bord du lac Memphrémagog qui compte 23 pièces. Les collectionneurs automobiles pourront ranger leurs voitures dans l'un des trois garages, dont un triple, disponibles sur le terrain de 10 acres.

Les maisons de luxe ne sont pas uniquement situées dans la région de Magog. Des résidences affichées à plus de 2 millions de dollars sont présentement en vente à Sherbrooke, Hatley, North Hatley, Dixville et Piopolis.

Si vos moyens financiers ne vous permettent pas de vous porter acquéreurs de telles propriétés, il est possible de mettre la main sur l'une des 15 propriétés en vente à moins de 50 000 $ en Estrie. L'une d'elle est même affichée à 14 000 $.

Plus d'articles