Des manifestants se sont réunis près du site de North Spur, où une quantité importante d'eau s'est infiltrée dans un barrage temporaire au réservoir de Muskrat Falls, tôt vendredi matin.

La société d'énergie Nalcor a alors décidé d'ouvrir les vannes pour protéger la structure, augmentant le débit d'eau qui s'écoule en aval du barrage.

Les manifestants ont bloqué l’accès au site aux camions qui tentaient d’y entrer.

L'une des principales préoccupations des manifestants est la crainte de la contamination de l'environnement au méthylmercure.

Nalcor Energy indique que les communautés et les parties intéressées ont été averties de la situation vendredi, tel que le veut le plan d’urgence.

En octobre, plus d’une centaine de manifestants ont bloqué l'accès au chantier du barrage hydroélectrique.

Ils s'opposaient à l'inondation du réservoir et demandaient au gouvernement d'empêcher la dispersion de mercure méthylé dans l'environnement, en nettoyant le réservoir avant qu'il ne soit rempli.