La Ville de Toronto a plus de 200 projets prévus pour la saison de 2018, dont une soixante de grande envergure. Les travaux incluent le remplacement de conduites d'eau centenaires ainsi que la réfection de ponts et chaussées.

un texte de Lyne-Françoise Pelletier

La fermeture de l'intersection des rues Parliament et Gerrard Est lance le début de la saison de construction à Toronto.

La Commission de transport de Toronto y remplacera les rails de tramways. La Ville profitera de l'occasion pour reconstruire ce carrefour au complet.

Les travaux seront effectués 24 heures sur 24, sept jours par semaine, du 14 mai au 4 juin.

Il n'y a aucun doute que le chantier de construction sera bruyant, selon Jaye Robinson, la conseillère municipale qui préside le Comité des travaux publics. Toutefois, des mesures ont été mises en place pour réduire l'impact du bruit.

Cette année, la majorité des travaux se feront en périphérie.

Le centre-ville de Toronto ne sera pas épargné pour autant. L'ampleur des réparations toutefois y sera beaucoup moins importante que par les années passées.

La Ville de Toronto devra faire des réparations importantes à une section de l'autoroute surélevée Gardiner entre les rues Jarvis et Cherry.

Ces travaux auront lieu à l'automne et pendant la nuit, au cours des deux prochaines années, selon l'ingénieur Michael D'Andrea.

Toronto déboursera 720 M$ pour l'entretien et l'amélioration de ses infrastructures.

Ce budget est loin de satisfaire la présidente du Comité des travaux publics, Jaye Robinson. Nos infrastructures croulent et nous accusons un retard considérable dans tous nos projets de réparations, ajoute-t-elle.

Mme Robinson promet qu'elle revendiquera des fonds supplémentaires pour les travaux de voirie si elle est réélue cet automne.