Retour

Décision du fédéral sur les pipelines : Rachel Notley satisfaite

La première ministre albertaine Rachel Notley a déclaré par voie de communiqué qu'elle accueille favorablement la décision d'Ottawa d'approuver des projets d'infrastructure énergétique, mais ne s'est pas prononcée sur le rejet de Northern Gateway.

Le fédéral a approuvé la proposition de Kinder Morgan de tripler la capacité de son oléoduc Trans Mountain de l'Alberta à Burnaby, en Colombie-Britannique. Ottawa a aussi donné son feu vert au prolongement de la Ligne 3 entre la province des sables bitumineux et le Wisconsin. Le Canada a toutefois rejeté le controversé projet d'oléoduc Northern Gateway, entre l'Alberta et la Colombie-Britannique.

Selon Rachel Notley, il était temps que l'Alberta rattrape la Colombie-Britannique en matière de lutte aux changements climatiques et de protection de l'environnement. « Les Albertains sont habitués à être des leaders et c'est exactement ce que nous faisons aujourd'hui », a indiqué la première ministre.

L'agrandissement du pipeline Trans Mountain permettra à l'Alberta de conquérir de nouveaux marchés, tel que la Chine, a ajouté Rachel Notley. Elle estime que cette décision permettra à la province de son sortir de son marasme économique à la suite à la chute des prix du pétrole.

Elle a aussi mis de l'avant que le nouveau plan climatique de l'Alberta, qui compte entre autres fermer les centrales de charbon d'ici 2030 et imposer une taxe carbone, fera en sorte de diversifier l'économie et permettra de créer des emplois dans le domaine des énergies renouvelables.