Retour

Déficit à l'UQTR : les professeurs font des concessions pour renflouer les coffres

Les professeurs de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) feront leur part pour aider l'établissement à éponger son déficit, évalué à 15,9 millions de dollars pour l'exercice financier 2016-2017. 

Ils ont récemment accepté à 85 % de donner davantage de cours en supplément de tâches régulières et de voir le nombre d'embauches de professeurs réduit. Il y aura 15 postes en moins en 2016-2017 et 17 postes en moins en 2017-2018.

Ces mesures devraient permettre des économies d'environ 4 millions de dollars. De ce montant, un peu plus de la moitié servira à réduire le déficit tandis que le reste sera réinvesti dans le développement de la recherche.

Les 275 membres du personnel professionnel avaient accepté il y a quelques jours une baisse salariale de 2 %.

L'UQTR a annoncé en avril dernier que le déficit prévu en 2016-2017 est de 15,9 millions de dollars. Une baisse anticipée du nombre d'étudiants et la hausse de la masse salariale expliquent en partie cet important manque à gagner.

Plus d'articles

Commentaires