Un groupe de franchisés veut intenter une action collective de 500 millions de dollars contre la compagnie mère de Tim Hortons.

Le groupe Great White North Franchisee Association estime que depuis que Tim Hortons a été acheté par la compagnie américaine Restaurant Brands et fusionné avec Burger King, les coûts ont augmenté.

Les franchisés déplorent le fait qu'ils n'ont pas été autorisés à augmenter leurs prix pour absorber cette hausse des coûts.

La requête a été déposée en Cour supérieure de l'Ontario au nom du propriétaire de deux cafés de la région de Toronto. Elle doit encore être approuvée par un juge.

Les plaignants ont fait connaître leurs doléances plus tôt cette année. Ils disent avoir été incapables de parvenir à une solution négociée avec Restaurant Brands.

Dans une courte déclaration écrite, la compagnie nie toutes les allégations et déclare qu'elle est « extrêmement déçue » de ce recours aux tribunaux par « quelques propriétaires de restaurants ».

Plus d'articles

Commentaires