Retour

Demande de financement refusée pour l’aéroport de Matane

L'aéroport de Matane s'est vu refuser sa demande de financement de 6 millions de dollars pour des travaux de réfection qui lui permettraient d'accueillir l'avion-hôpital. Cette décision n'est pas sans déplaire à ceux qui ont piloté le projet et qui considèrent que la venue de l'avion-hôpital à Matane reste nécessaire pour les citoyens.

Un texte de Émilie Hamon

Le projet a été déposé dans le cadre du volet des petites collectivités du fonds Chantiers Canada-Québec, qui offre un soutien financier aux villes de 100 000 habitants et moins pour l’entretien et la création d’infrastructures.

S’il avait été accepté, les coûts auraient été assumés en parts égales par le fédéral, le provincial et la Ville de Matane.

Seulement, cette dernière a reçu, il y a quelques semaines, une lettre du ministère des Transports du Québec lui annonçant que le dossier n’a pas été retenu.

Pas assez de vols réguliers

Selon le responsable des opérations à l’aéroport de Matane, Eddy Métivier, le ministère se serait basé sur les critères du gouvernement fédéral pour prendre sa décision et aurait avancé qu’il n’y a pas assez de vols réguliers à l’aéroport de Matane. Une décision qu’il déplore.

Le maire de Matane, Jérôme Landry, explique que du financement est actuellement offert aux aéroports régionaux qui offrent du transport de passagers sur une base régulière.

Le dossier au Sommet du transport aérien régional

Devant ce refus, les dirigeants indiquent qu’ils souhaitent discuter du dossier lors du Sommet sur le transport aérien régional de février prochain.

Pour eux, il s’agit là d’une aide nécessaire au développement économique des municipalités. Selon Eddy Métivier, les aéroports municipaux, qui reçoivent des centaines de vols nolisés par année, ne doivent pas être oubliés :

« Ces gens-là, d’affaires, qui viennent investir dans nos villes, il faut en prendre soin. Il faut leur donner les outils de développement économique qui font en sorte qu’ils vont investir dans nos villes, qui vont faire travailler du monde, qui à leur tour vont payer des taxes municipales. »

Hausse des mouvements d’aéronefs à l’aéroport de Matane

D’autant que, selon M. Métivier, les mouvements (atterrissages et décollages) d’aéronefs ont augmenté de façon importante cette année. Environ 800 mouvements auraient été effectués jusqu’à maintenant depuis le début de l’année, dont les 22 évacuations médicales de l’avion-ambulance depuis son retour en mars.

L’année dernière, un peu plus de 460 mouvements ont été rapportés.

Plus d'articles

Commentaires