Retour

Demande de recours collectif contre Volkswagen en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec

L'avocat de Regina Tony Merchant affirme avoir déposé une demande de recours collectif contre Volkswagen en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec dans la foulée du scandale des résultats de tests antipollution faussés.

Selon l'avocat, le montant total de la compensation n'est pas encore fixé, mais pourrait s'évaluer à plusieurs centaines de millions de dollars. Il estime que 40 000 Canadiens sont propriétaires d'un véhicule diesel équipé d'un logiciel faussant les résultats des tests antipollution.

« Nous estimons la perte de la valeur de chaque véhicule à 10 000 $ chacun. C'est un gros montant d'argent, environ 400 millions de dollars », selon M. Merchant.

Si la demande de recours collectif est approuvée, elle demandera une compensation financière ou des avantages pour les Canadiens qui louent ou possèdent un des véhicules en question pour la valeur perdue du véhicule.

Volkswagen a présenté ses excuses mardi et la compagnie semble déjà consacrer des fonds pour répondre au scandale, selon M. Merchant. « Ils sont dans un mauvais état parce qu'ils ont délibérément caché la vérité à la population », souligne-t-il.

L'avocat envisage de bientôt déposer une demande similaire en Saskatchewan et dans d'autres provinces.

D'autres demandes de recours collectif ont été déposées ailleurs au pays. 

Plus d'articles

Commentaires