Retour

Dénicher un emploi dans une tournée en autobus

En pleine pénurie de main-d'oeuvre dans la région de Québec, GIT Services-conseils en emploi a décidé de prendre le taureau par les cornes. L'entreprise a amené une vingtaine de chercheurs d'emploi à la rencontre d'employeurs potentiels à bord de « l'autobus de l'emploi ».

« Ce n'est pas du speed dating. L'idée, c'est vraiment une première prise de contact. C'est de permettre au chercheur d'emploi d'entrer en relation avec ces employeurs-là et pouvoir se démarquer », explique la directrice générale de GIT, Karine Roussy.

Cette première tournée, effectuée dans le cadre des Semaines de l'économie sociale, a été très bien reçue par les cinq employeurs visités.

La directrice générale de l'Auberge internationale de Québec, Caroline Duplain, est à la recherche de deux ou trois employés pour l'hiver et elle espère bien pouvoir en dénicher au moins un dans l'autobus de l'emploi.

« J'ai donné sept cartes d'affaires et j'ai déjà un CV en main, alors c'est merveilleux. On devrait faire ça sur une base régulière, aux six mois, je crois. »

GIT Services-conseils en emploi a déjà ciblé d'autres secteurs pour y amener des chercheurs d'emploi. En 2018, l'entreprise souhaite répéter l'expérience et faire des tournées en autobus dans le parc industriel et auprès d'entreprises du monde des finances.

Changer de carrière

À bord de l'autobus, Réjean Lamontagne est un ancien gestionnaire en santé qui cherche à réorienter sa carrière dans un nouveau domaine.

« Beaucoup d'endroits ou j'ai travaillé, on nous disait qu'on travaillait en équipe, mais dans le fond on était une équipe qui travaillait chacun de leur côté. Je cherche un peu cette unité-là où on va travailler tout le monde ensemble », raconte-t-il.

Un arrêt à la Coopérative funéraire des Deux rives, à la recherche d'une douzaine d'employés, pourrait bien lui permettre de dénicher un nouvel emploi.

« C'est une entreprise de valeurs. C'est une entreprise aussi qui s'occupe de l'humain de façon très spécifique », résume Réjean Lamontagne en guise de premières impressions.

Plus d'articles

Commentaires