Retour

Dépassement de coût probable au parc éolien Nicolas-Riou

La grève des ingénieurs de l'État a ralenti l'avancement des travaux d'aménagement du parc éolien Nicolas-Riou dans la MRC des Basques. La direction doit ainsi redoubler d'ardeur pour respecter l'échéancier et le budget du projet.

Une interdiction aux poids lourds de circuler sur le pont de la rivière Trois-Pistoles a, elle aussi, perturbé les délais imposés.

Par conséquent, les responsables du projet doivent ajouter des grues et de la main-d'œuvre additionnelle au retour des vacances de la construction pour respecter l’échéancier.

La date d’entrée en fonction du parc est fixée au 1er décembre.

Le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, admet qu'il y aura des coûts supplémentaires reliés l'opération.

Selon lui, les municipalités n'auront pas à éponger les sommes nécessaires.

De son côté, le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis, dit qu'il est trop tôt pour chiffrer le montant du dépassement de coût.

Il indique que les municipalités se montrent impatientes à pouvoir profiter des redevances de l'éolien.

Toutefois, Bertin Denis se réjouit de la prudence dont les municipalités ont fait preuve en ce qui concerne ces revenus supplémentaires évalués à 1,1 million de dollars pour l'ensemble des municipalités.

Le parc éolien Nicolas-Riou est un projet de 65 éoliennes qui doivent produire 3,3 mégawatts d'électricité. Il s'agit d'un partenariat public-privé.

D’après les informations de Jérôme Lévesque-Boucher

Plus d'articles

Commentaires