Retour

Dépôt d'un projet de loi pour les retraités de Cliffs ressources naturelles

La députée de Manicouagan, Marilène Gill, a déposé, mardi, à Ottawa, son projet de loi qui permettrait aux retraités de devenir créanciers prioritaires en cas de faillite d'une entreprise.

Marilène Gill souhaite se battre pour que le projet de loi soit adopté. Elle invite aussi les autres partis à appuyer sa démarche.

« Je ne laisserai pas tomber les gens de chez nous. Je ne laisserai jamais tomber les travailleurs. C'est pour ça que je fais de la politique. Maintenant la balle est dans le camp du gouvernement. J'espère qu'il saura se laisser guider par la justice, défendre les gens de la classe moyenne », a-t-elle déclaré.

La députée bloquiste était accompagnée d'une délégation de retraités et d'ex-employés de Cliffs ressources naturelles, ainsi que des représentants du Syndicat des métallos, qui sont directement concernés par ce projet de loi.

Après que Cliffs ressources naturelles se soit placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, le fonds de retraites des anciens employés de la minière s'est retrouvé avec un déficit de solvabilité d'environ 30 millions de dollars. Ce déficit a entraîné une réduction de 21 % du fonds de pension des employés de la minière. Ils ont également perdu leurs assurances collectives.

Le coordonnateur régional du Syndicat des métallos, Nicolas Lapierre a accompagné la députée lors du dépôt du projet de loi. Il estime que cette démarche permettra aux retraités de la Côte-Nord de récupérer leur dû.

Avec les informations de Katy Larouche

Plus d'articles

Commentaires