Retour

Des accusations pour des propriétaires de maisons louées sur Airbnb

Deux propriétaires de trois maisons en rangée de Toronto sont accusés d'avoir contrevenu aux règlements de zonage en louant leurs propriétés sur le site Airbnb.

Ils sont accusés d'avoir contrevenu à un règlement municipal qui interdit les locations à court terme dans ce secteur et pourraient recevoir des amendes pouvant atteindre 25 000 $.

Les propriétés sont situées dans le secteur des rues Sherbourne et Wellesley Est, au nord-est du centre-ville.

Vendredi dernier, un groupe de touristes de Boston louait une d'entre elles.

La Ville a reçu beaucoup de plaintes au sujet du bruit, de fêtes et de problèmes de stationnement, notamment.

Des cas rares

Scott Sullivan, du département des normes et permis, explique que la Ville n'enquête que s'il y a des plaintes. Il ajoute qu'il y en a eu « un nombre limité ».

C'est seulement la deuxième fois que des accusations sont portées. En novembre, en effet, le propriétaire d'une maison de North York avait plaidé coupable à des accusations d'avoir contrevenu aux règlements de zonage.

La maison, qui était louée à court terme, était le lieu de fêtes bruyantes.

La Ville pense réglementer ce type de locations. On estime qu'il y aurait 10 000 logements à Toronto qui sont disponibles pour location seulement sur le site d'Airbnb.

D'après les informations de Trevor Dunn de CBC

Plus d'articles

Commentaires