Retour

Des acheteurs pour l'édifice de Transports Québec à Rimouski

Des acheteurs se sont manifestés pour se porter acquéreurs de l'imposant immeuble qu'occupait jusqu'à tout récemment le ministère des Transports à Rimouski.

La Société québécoise des infrastructures  (SQI), qui est le propriétaire légal des lieux, utilise le pluriel pour décrire les offres reçues, mais elle refuse d'en dévoiler le nombre exact.

Un porte-parole, Martin Roy, a justifié cette discrétion par le désir de la Société de maintenir une position de force dans les négociations qui vont s'enclencher avec les personnes ou les groupes qui ont soumis une offre d'achat.

La période pour soumettre une offre se terminait mercredi à 15 h 00.

Un site d'intérêt

L'immeuble est situé au cœur d'un quartier résidentiel sur la 1ère Rue Est à Rimouski. Il se trouve à un jet de pierre de l'Avenue de la Cathédrale et à cinq minutes de marche du futur complexe sportif de Rimouski.

La conseillère municipale du district Saint-Germain, Jennifer Murray, a déjà estimé qu'il s'agirait d'un site idéal pour un ensemble résidentiel.

Valeur : 500 000 $

L'édifice occupe une superficie de 2 400 mètres carrés sur un terrain qui en fait plus de 6 000.

Son évaluation municipale se chiffre à un demi-million de dollars.

Deuxième tentative de vente

L'immeuble est inoccupé depuis le printemps 2017. Le ministère des Transports avait alors annoncé le déménagement de ce centre de service à Mont-Joli.

En octobre de la même année, la Société québécoise des infrastructures a tenté une première fois de vendre l'immeuble. Personne n'avait alors répondu à l'appel d'offres.

Plus tard, elle a relancé le processus, mais selon une formule plus souple dite appel de propositions. Cette façon de faire permet à un acheteur potentiel d'inclure des conditions dans l'offre d'achat qu'il soumet.

La SQI ne s'impose aucun échéancier pour vendre l'immeuble. Elle se réserve aussi le droit de n'accepter aucune des propositions reçues.

Plus d'articles