Retour

Des capsules en réalité virtuelle tournées dans les mines pour attirer la future main-d'oeuvre

L'Institut national des mines du Québec se tourne vers les nouvelles technologies pour attirer de la main-d'oeuvre.

Un texte de Marie-Hélène Paquin

De nouvelles capsules vidéo tournées en réalité virtuelle ont pour objectif de faire découvrir le monde minier aux futurs travailleurs.

La conseillère en communications de l'INMQ, Geneviève Rouleau, explique que le projet a surtout une visée pédagogique.

« On souhaitait rejoindre principalement les élèves du secondaire, indique-t-elle. On pense que les jeunes sont assez familiers avec la technologie aujourd'hui, donc en faisant les vidéos en réalité virtuelle, on allait pousser un peu plus loin la technologie, aller capter leur attention. »

L'Institut a donc développé un outil pédagogique disponible pour les écoles secondaires.

Les capsules

Une première capsule fait découvrir les profondeurs de la mine Mont-Wright, à Fermont.

Tournée plus près de chez nous, la deuxième capsule immerge le spectateur dans le quotidien d'un ingénieur minier, d'un arpenteur et d'un mécanicien de la mine Casa Berardi.

Les organisations qui possèdent l'équipement nécessaire peuvent visionner les capsules sur la page YouTube ou la page Facebook de l'Insitut. Une version pour les lunettes en carton de type Google cardboard est également en chantier.