Retour

Des chasseurs madelinots abattent un millier de phoques gris en Nouveau-Écosse

Un groupe de 11 chasseurs des Îles-de-la-Madeleine est revenu la semaine dernière d'une expédition de chasse aux phoques gris sur les rivages de l'île de Pictou en Nouvelle-Écosse.

Un texte de Joane Bérubé avec la collaboration de Léa BeauchesneParti le 18 février, l'équipage du Jean-Mathieu a abattu 1325 phoques.

L’expédition a servi à approvisionner en viande de loup-marin la boucherie Côte-à-Côte, explique Denis Longuépée, président de l'Association des chasseurs de phoques des Îles-de-la-Madeleine.

Ce type d’expédition, qui se déroule depuis quelques années, s’organise toujours après la mise bas des animaux, soit après la fin décembre. On pourrait le chasser toute l’année, mais la chasse aux phoques gris est difficile à faire, explique Denis Longuépée, car c’est un phoque qui est toujours dans l’eau.

Les prises serviront aussi à tester les équipements de la nouvelle usine de transformation du phoque Total Océan.

Un peu plus de 400 peaux avec le gras ont été congelées et acheminées à Total Océan. L'usine se servira de la graisse pour effectuer différents essais et calibrer ses machines, avant de lancer sa production sur une base continue.

Les peaux seront expédiées à Bilodeau Canada à Normandin, pour la confection de différents articles de fourrure. L’entreprise du Lac-Saint-Jean, qui achète environ 20 000 peaux de loup-marin par année, testera aussi la valeur de la peau du phoque gris pour la transformation.

Les griffes d’un lot de pattes seront aussi récupérées pour un projet d'art autochtone.Depuis deux ans, le total autorisé de captures de phoques gris est de 60 000 animaux. Les détenteurs de permis commerciaux doivent suivre une formation en méthode d’abattage, qui prévoit une chasse sécuritaire et sans cruauté.

Les dates d'ouverture de la saison pour les flottilles de chasse au phoque sont établies avec l'industrie, en partenariat avec les scientifiques du ministère des Pêches et des Océans. Habituellement, la chasse commerciale aux jeunes phoques gris a lieu du début février au début mars, surtout le long de la côte est de la Nouvelle-Écosse et dans le sud du golfe du Saint-Laurent.

Plus d'articles