Retour

Des chômeurs craignent le pire à l'approche du « trou noir » de l'assurance-emploi

D'ici quelques semaines, des travailleurs saisonniers ne pourront plus bénéficier de prestations d'assurance-emploi et devront subvenir à leur besoin sans salaire. Ils sont des centaines, lundi, à manifester pour dénoncer le « trou noir », devant des bureaux de Services Canada au Nouveau-Brunswick et au Québec.

Le « trou noir » est la période qui s'écoule entre la fin des prestations d'assurance-emploi des travailleurs saisonniers jusqu'à la reprise du travail saisonnier. Pendant cette période, les chômeurs ne reçoivent aucun revenu.

Au Nouveau-Brunswick, les manifestants ont visité les bureaux de Services Canada à Tracadie, à Shippagan, à Caraquet, à Richibucto et à Miramichi. À Tracadie, la manifestation a attiré plus de 200 personnes.

À Richibucto, Adeline Cormier et Marcella Cormier voient venir la période du « trou noir » avec appréhension.

Ces deux femmes occupent un emploi saisonnier pour un camping. D’ici à ce que leur emploi reprenne, elles devront passer environ deux mois sans salaire.

Le « trou noir » approche

Pour Marcella Cormier, le « trou noir » commencera dans sept semaines.

Mme Cormier souffre de diabète et elle craint devoir mettre fin à son assurance-médicaments.

« Je paye des assurances que je vais être obligé d’abandonner. Ce sont mes médicaments de diabètes et je ne serai plus capable de les payer », déplore-t-elle.

Pour Adeline Cormier, la situation est toute aussi difficile.

Des manifestations ont également eu lieu dans des villes du Québec, lundi.

Les manifestants veulent que les conditions pour se qualifier à l'assurance-emploi soient assouplies.

Un travailleur saisonnier du nord-est du Nouveau-Brunswick doit maintenant travailler pendant 490 heures pour toucher 23 semaines de prestations. À l'automne de 2016, il ne lui fallait que 420 heures de travail pour recevoir des prestations pendant 30 semaines.

Le Comité d'action assurance-emploi du Nouveau-Brunswick s'est allié au mouvement québécois Action chômage Côte-Nord pour cette journée de manifestation.

Plus d'articles