Retour

Des entreprises du milieu rural en Outaouais se questionnent sur  leur avenir

Les entreprises en milieu rural en Outaouais possèdent un fort rayonnement local, mais leur avenir reste incertain pour la plupart, selon un portrait des entreprises de la région dressée par la Société d'aide au développement de la collectivité de Papineau (SADC).

La SADC a mené cette vaste étude auprès des différentes entreprises de son territoire afin de dresser un portrait de l’entreprenariat en Outaouais rural.

Ce sont 87 % des produits et services des entreprises qui sont vendus dans leur MRC respective ou en Outaouais (contre 5 % dans le reste de la province, 6 % dans le reste du Canada et seulement 2 % à l'international).

L'entrepreneur

L'étude montre aussi que l'entrepreneur type dans la région est un homme d'une cinquantaine d'années (69 % d'hommes contre 31 % de femmes).

Pour 72 % d’entre eux, c’est leur première expérience à titre de propriétaire ou de copropriétaire d’une entreprise. En moyenne, les autres (28 %) possèdent ou ont déjà eu plus de 2 autres entreprises.

Quelques inquiétudes

Seulement 3 répondants sur 10 envisagent de faire des investissements majeurs au cours des 3 prochaines années. Il s'agira surtout d'investissements de remplacement (62 %), de capacité (58 %) ou de productivité (54 %).

Au cours des 5 prochaines années, 41 % des entrepreneurs se retireront de leur entreprise et 52 % d’entre eux prévoient vendre ou transférer leur entreprise à une personne autre qu’un membre de leur famille. Le quart d’entre eux envisagent de la fermer définitivement.

Mais 72 % des répondants n'ont pas de succession.

Enfin, près de la moitié des entreprises du territoire n’ont toujours pas de site Internet (52 % contre 48 %).

La SADC veut utiliser les résutats de cette étude pour une meilleure orientation son offre d’accompagnement auprès des entreprises.