Retour

Des fonds ontariens pour former des travailleurs autochtones

La Province a annoncé lundi qu'elle paiera pour aider à la formation de travailleurs des Premières Nations dans le cadre du Projet de raccordement électrique Est-Ouest. La somme de 240 000 $ est répartie dans chaque communauté participante.

La ligne de transport d’électricité de 230 kilovolts reliera le poste de transformation de Wawa à celui de Lakehead, près de Thunder Bay.

Elle assurera une alimentation suffisante pour permettre l’expansion des opérations minières dans le nord-ouest de la province.

La formation professionnelle s’adresse aux travailleurs des six Premières Nations qui tireront profit du Projet de raccordement électrique Est-Ouest.

Celles-ci sont : Michipicoten, Pic Mobert, Biigtigong Nishnaabeg, Pays Plat, Red Rock et Fort William.

C’est l’entreprise Supercom Industries LP qui est responsable de la formation professionnelle de 244 membres des Premières Nations.

« La formation va de l’utilisation d’une scie à chaîne à la soudure », a expliqué Edmond Collins, président de Supercom et directeur de la Corporation de développement économique de la Première Nation de Fort William.

Les travailleurs ont déjà commencé les cours il y a deux semaines, et leur âge varie entre 19 et 65 ans.