Retour

Des guides touristiques au service des visiteurs chinois

Avec leur pouvoir d'achat élevé, les visiteurs chinois poussent le secteur touristique à la créativité pour que ces derniers soient traités aux petits oignons. Vendredi, 27 étudiants d'origine chinoise ont reçu leur certificat de guide touristique s'exprimant en chinois à Richmond, en Colombie-Britannique.

Les récipiendaires ont suivi une formation intensive de deux semaines, initiée par l'association touristique pour l'Asie-Pacifique Canadian Inbound Tourism Association (CITAP). Plusieurs matières étaient au programme, allant des connaissances de base telles que la géographie ou l'histoire de la Colombie-Britannique et du Canada, en passant par les aptitudes requises dans le service à la clientèle ou des aspects plus pointus comme la sécurité des transports.

L'idée de cette formation est née d'un constat simple, selon la vice-présidente de la CITAP : les visiteurs chinois sont de plus en plus nombreux, d'année en année. « Nous craignons une pénurie de guides touristiques qualifiés qui s'expriment en chinois depuis que nous avons reçu le statut de destination approuvée de la part de la Chine », a déclaré Alice Lin. En effet, les touristes chinois sont les troisièmes à visiter Vancouver après les Canadiens et les Américains, affirme Tourism Vancouver.

Le tourisme chinois, un marché lucratif

En 2016, 280 145 Chinois ont choisi Vancouver comme destination pour leurs vacances, ce qui représente une augmentation de 18,2 % par rapport à 2015, alors qu'ils étaient 237 062. La chargée de communication de Tourism Vancouver, Amber Sessions, se dit « enthousiaste » de voir que la CITAP a mis au point un tel programme, d'autant que « l'année 2017 s'annonce encore meilleure ». Rien que pour le mois de janvier, les touristes en provenance de la Chine ont été 55 % plus nombreux qu'à la même période en 2016.

Le fait que ces nouveaux guides se retrouvent sur le marché est « essentiel » pour Tourism Vancouver. Selon l'organisme, la manière dont les touristes chinois voyagent a évolué au cours des dernières décennies. Avant, ils passaient par des voyagistes chinois. Le voyage se faisait en groupe, en compagnie d'un guide touristique depuis la Chine jusqu'à destination, explique Amber Sessions.

Par ailleurs, pour les commerçants qui sont dans l'industrie du tourisme, il est important de se préparer à accueillir ces groupes de visiteurs, estime Amber Sessions, sinon « ils manquent une grosse part du marché ».

La chargée de communication de Tourism Vancouver recommande dès lors aux gens du secteur de bien évaluer ce qu'il y a à améliorer pour un meilleur accueil de ces visiteurs qui contribuent à l'économie de la ville et de la province.

La CITAP continuera à dispenser cette formation une fois par an, en prévision des départs à la retraite.

Plus d'articles

Commentaires