Retour

Des intervenants réclament l'argent du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec

Les intervenants économiques de Drummondville et de Victoriaville craignent que les sommes inutilisées du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec ne soient remises au mauvais endroit.

L'argent pourrait pourtant, selon eux, participer à créer de nouveaux emplois. Ils lancent aujourd'hui un cri du coeur au gouvernement du Québec.

Le fonds de 200 millions de dollars avait été créé à la suite de la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2.

La Chambre de Commerce et d'industrie de Drummond souhaite éviter que les 100 millions de dollars inutilisés dans les MRC de Bécancour et de Trois-Rivières ne soient remis dans les coffres du gouvernement, faute de projets.

« Ça serait décevant que ce fonds-là ne soit pas utilisé. Il y a des projets qui dorment dans les zones périphériques du fonds et on voudrait que ces sommes-là soient utilisées pour consolider des emplois ici-même au Centre-du-Québec », lance Gerry Gagnon, le président de la Chambre de commerce.

La Société de développement économique de Drummondville estime qu'une quinzaine de projets à Drummondville seulement sont actuellement en veilleuse parce qu'il n'y a pas de financement.

Plus d'articles

Commentaires