Retour

Des optométristes indépendants s’unissent pour financer la relève

Devant un marché dominé par de grandes bannières, des optométristes indépendants du Québec souhaitent accompagner et de soutenir financièrement la relève grâce à un nouvel appareil de nettoyage de lunettes.

Un groupe de huit optométristes indépendants s’est récemment mobilisé puisqu’ils se disaient inquiets de l’avenir de leur industrie.

« De plus en plus, les indépendants vendent à des grandes chaînes parce qu'ils ne voient pas comment ils vont réussir à rentabiliser leur entreprise », souligne Lucie Laurin, optométriste indépendante depuis 32 ans.

Ensemble, ils ont mis la main sur le brevet canadien d’un appareil baptisé « Bob Optic, le lave-lunettes sympathique ».

Le gadget nettoie une paire de lunettes en quelques secondes grâce à un procédé écologique. Le regroupement d’optométristes souhaite installer les appareils dans les aéroports et les centres commerciaux.

Les profits engendrés avec ces nouveaux gadgets financeront un programme de mentorat pour de jeunes optométristes qui souhaitent se lancer en affaires, poursuit Mme Laurin.

« Ils n'auront pas l'obligation de tout mettre leurs avoirs en garantie. »

Si le projet pilote s'avère concluant, la compagnie espère installer près d'un millier de ces appareils au Canada.

« Si les Québécois et les Canadiens nous encouragent en lavant leurs lunettes, on va être capable », insiste Mme Laurin.