Retour

Des pertes plus importantes que prévu pour Cameco au premier trimestre

La minière Cameco a enregistré des pertes plus importantes que prévu au premier trimestre de l'année 2017, en raison de la baisse du prix de l'uranium, la perte d'un contrat important avec la compagnie d'électricité de Tokyo et la force du dollar canadien.

La compagnie, basée à Saskatoon, dit avoir perdu 18 millions de dollars nets, ou l'équivalent de cinq cents par action durant le premier trimestre.

Après des ajustements, la perte s'élève en réalité à 29 millions de dollars ou sept cents par action.

Les revenus totaux de 393 millions de dollars ont dépassé les attentes des experts, mais sont en baisse de 4% par rapport à la même date l'an dernier.

Cameco demeure toutefois optimiste quant au reste de l'année 2017.

Plus d'articles

Commentaires