Retour

Des prêts pour nettoyer les puits de pétrole inactifs en Alberta?

Un groupe de pression de l'industrie pétrolière affirme que si Ottawa n'octroie pas de fonds pour nettoyer les puits de pétrole inactifs en Alberta, un prêt ferait également l'affaire.

Le président-directeur général de l'Association canadienne des services pétroliers, Mark Salkeld, a modifié sa proposition de mars dernier et en a discuté avec le ministre fédéral des Ressources naturelles, Jim Karr, qui était à Edmonton lundi.

En mars, l'Association avait demandé au gouvernement fédéral 500 millions de dollars en fonds d'infrastructures et non pas un prêt pour nettoyer les 75 000 puits inactifs que l'Alberta comptait en janvier 2016.

Le groupe croit que le nettoyage des puits serait une bonne manière de créer de l'emploi dans la province, où les prix de l'énergie continuent à bouleverser l'économie albertaine.

Aucun fonds n'a été prévu à cette fin dans le budget fédéral de l'année en cours. Le PDG Mark Salkeld croit que cela est dû en partie au fait que les entreprises énergétiques sont elles-mêmes responsables de fermer les puits et de les nettoyer une fois que la production est terminée.

Plus d'articles

Commentaires