Retour

Des propriétaires de Vancouver grognent contre la hausse de la taxe scolaire

Une cinquantaine de propriétaires ont manifesté dans le parc Quilchena après la hausse de taxe scolaire qui cible les maisons de plus de 3 millions de dollars à Vancouver.

Les propriétaires de maisons onéreuses ne sont pas les seuls à se plaindre, car parmi les mécontents se trouve aussi des propriétaires d’appartements.

Guillaume Bédard détient un appartement au complexe immobilier Edgewater sur la 1re Rue à North Vancouver.

Depuis 10 ans, les résidents des 131 logements du complexe se partagent les taxes liées à la valeur de l'ensemble de la propriété de 300 000 mètres carrés.

Avec l'arrivée de cette nouvelle loi sur les maisons évaluées à plus de 3 millions de dollars, M. Bédard et ses copropriétaires disent qu’ils devront payer environ 200 $ de plus par mois, soit quelque 2000 $ par an supplémentaire.

Manifestation

En février 2018, le nouveau budget du gouvernement de la Colombie-Britannique a fait état de l'augmentation de l'impôt lié au transfert de propriété.

Dorénavant, lors de l'achat ou de la vente d'une maison de plus de 3 millions de dollars, les propriétaires devront s'acquitter d'un impôt de 5 % à la place des 3 % habituels.

Aussi, début 2019, ces propriétaires vont devoir rajouter 0.4 % au montant de leurs taxes scolaires..

Les résidents du complexe Edgewater ont rédigé une lettre à la mairie en espérant obtenir une dérogation.

Le ministère des Finances de la province n’a pas encore répondu aux questions de Radio-Canada à ce sujet.

D’après un reportage de Johann Nertomb

Plus d'articles