Retour

Des récoltes détruites par la grêle au Kamouraska

La grêle qui s'est abattue sur le Kamouraska vendredi dernier a mis à mal les récoltes d'une dizaine d'agriculteurs. Pour certains d'entre eux, les dommages s'élèvent à plusieurs milliers de dollars.

Des grêlons pouvant atteindre la taille d’une balle de ping-pong ont complètement détruit certaines récoltes, dont celles de la Société des plantes du Kamouraska.

Le propriétaire de la Société des plantes, Patrice Fortier, explique que la tempête a suivi un corridor très étroit et que certains de ses voisins n’ont subi aucun dommage. Il se console en indiquant qu’il possède diverses variétés de plantes et que certaines espèces ont mieux résisté à la tempête.

Difficile pour lui de quantifier la valeur monétaire des pertes subies. D’autres producteurs estiment toutefois qu’ils ont perdu plusieurs milliers de dollars.

Cette malchance se produit dans le contexte d’une sécheresse qui complique déjà la vie des agriculteurs. Patrick Fortier précise par contre que la saison n'est pas totalement perdue puisque certains semis doivent être plantés à cette période de l'année.

D’après le reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Plus d'articles

Commentaires