Retour

Des ventes records dans les quincailleries du Nouveau-Brunswick

Depuis le début de la crise du verglas au Nouveau-Brunswick, plusieurs magasins de vente au détail ont vu leurs ventes de génératrices augmenter. Certains détaillants ont même dû effectuer des commandes d'urgence afin de fournir la demande.

Du côté du magasin Home Depot de Moncton par exemple, on a vendu quelque 150 génératrices depuis le début de la crise. Pour répondre aux besoins de ses clients, la quincaillerie a d’ailleurs dû commander davantage d’appareils en provenance d’Halifax et de Charlottetown.

« Il y a des gens qui attendaient jusqu’à deux heures ici [pour obtenir une génératrice] », raconte Julie-Lynne Gallant Bourque, assistante-gérante du Home Depot de Moncton.

Cette dernière explique que ce ne sont pas seulement les ventes de génératrices qui ont augmenté, mais également celles de kérosène, de lampes, de chandelles, de batteries, etc. « [Les gens] sortaient avec des paniers pleins. »

Pour certains commerçants, les ventes sont quatre fois plus élevées qu’en temps normal.

« C’est malheureux pour bien du monde, mais pour les compagnies, c’est avantageux », reconnaît Éric Cyr, vendeur chez MarIndustrial, à Moncton.

Ce dernier commerçant offrira tout de même gratuitement une génératrice à un refuge de la Péninsule acadienne, soit l’endroit le plus touché par la crise du verglas.

D’après le reportage de Mathieu Massé