Retour

Desjardins ferme le point de service de Saint-Maurice

Le centre de services de la Caisse Desjardins des Hauts-Phares, situé à Petit-Cap, et qui desservait les communautés de L'Anse-à-Valleau, de Pointe-Jaune, de Saint-Maurice-de-L'Échouerie et de Petit-Cap, fermera le 14 juillet prochain.

La direction de la Caisse des Hauts-Phares explique cette décision par une baisse des transactions au comptoir de 50 %. En cinq ans, le nombre de transactions est passé de 2000 à 1000 par mois.

Le directeur de la Caisse Desjardins des Hauts-Phares, Régis Collin, indique que les besoins ne justifiaient plus les coûts d’entretien d’un bâtiment. « Quand on parle de 1000 transactions par mois, on parle d’un besoin de comptoir caissier de plus ou moins six à sept heures par semaine », précise M. Collin.

Selon la direction de la Caisse, les données d’utilisation ne justifient pas non plus le maintien d'un guichet automatique. Les clients des villages touchés devront dorénavant faire jusqu'à 15 minutes de route pour se rendre au comptoir le plus près, situé à Rivière-au-Renard.

Ginette Cloutier, qui a pris part à la rencontre convoquée par Desjardins la semaine dernière, se dit très triste pour les membres de la Caisse qui sont moins habiles avec les transactions par Internet.

Mme Cloutier aimerait que la Caisse conserve au moins le guichet qui, selon elle, est très utilisé.

La Caisse des Hauts-Phares, dont le siège social est à Rivière-au-Renard, ne comptera plus que deux points de services, soit à Cloridorme et à l'Anse au Griffon.

Ginette Cloutier croit que la Caisse pourrait fermer d’autres centres de service, notamment celui de L’Anse-au-Griffon, où les heures d’ouverture ont été réduites et n’accommodent pas vraiment les travailleurs.

Le centre de services de Cap-des-Rosiers a été fermé l'été dernier.

Plus d'articles

Commentaires