Retour

Dissensions chez les commerçants du marché By à Ottawa

À quelques jours des célébrations de fin d'année, les commerçants du marché By, à Ottawa, ne s'entendent pas sur la façon de rendre cette place publique plus attractive pour les Ottaviens et les touristes.

L’assemblée générale annuelle du marché By, mardi soir, a laissé place à des échanges houleux entre les commerçants et les dirigeants de la Zone d’amélioration commerciale (ZAC). L’image de marque de la place publique a fait l’objet de débats.

Une centaine de commerçants, dont Meaghan Brunetti, propriétaire de la boutique The Handmade Bride, située rue Cumberland, a déploré que l’image du marché soit aussi désuète. « Cela a un effet négatif sur notre image », a-t-elle affirmé.

« Nous aimerions par-dessus tout que le marché soit le cœur de la ville. […] Nous aimerions en être fiers [trad. libre] », a-t-elle expliqué.

Concrètement, Mme Brunetti aimerait une plus grande unicité des affiches et des messages provenant du marché By.

Nous voulons de nouvelles techniques de commercialisation.

Meaghan Brunetti, commerçante

Le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, qui a participé à l’assemblée générale, voit plutôt le débat d’un « bon œil ».

« Il y a d’autres commerçants qui cherchent d’autres initiatives. Il y a une équipe qui est là depuis longtemps. […] C’est correct qu’il y ait de nouvelles idées et un peu de dissensions à ce niveau-là », a-t-il commenté.

S’il reconnaît que le marché a vécu des « creux, il y a quelques années », M. Fleury s'est dit d'avis que « le nouveau modèle de gouvernance » donnera lieu à un fonctionnement « plus entrepreneurial, un peu comme le marché Jean-Talon à Montréal ».

Le marché By va se refaire une beauté pour les célébrations entourant le 150e anniversaire de la Confédération. Des passages piétonniers, des arbres et des bancs remplaceront les structures en béton. Le plan de revitalisation prévoit le réaménagement des rues George, York, William et Place du marché By.

Les prochaines élections au conseil d’administration sont prévues pour 2018.

Avec les informations du journaliste Patrick Pilon

Plus d'articles

Commentaires