Retour

Du bois réservé pour une éventuelle relance d’une usine à Chambord

Le bureau de projet de Saint-Félicien confirme qu'il reste 246 000 mètres cubes de feuillus disponibles pour une relance éventuelle de l'usine Norbord à Chambord ou pour tout autre projet de transformation du bois au Lac-Saint-Jean.

Le bureau de projet avait pour tâche d'attribuer les 305 000 mètres cubes de bois qui alimentaient auparavant l'usine Louisiana Pacific, qui a perdu ses garanties d'approvisionnement à la suite de sa fermeture.

Jusqu'à maintenant, seuls deux projets se sont vu accorder des garanties d'approvisionnement.

Elkem Métal met la main sur 27 000 mètres cubes de feuillus pour alimenter une bouilloire à son usine de Saguenay. La scierie de Petit-Saguenay en obtient quant à elle plus de 31 000.

Norbord, qui vient d'acheter l'usine de Louisina Pacific, pourrait annoncer une relance de la production à Chambord et obtenir ainsi le bois disponible.

Plus d'articles