Retour

Du grain bloqué au port de Churchill sera expédié

Du grain sera expédié du port de Churchill pour la première fois en deux ans, et ce, même si le port et la voie ferrée menant vers la municipalité dans le nord du Manitoba sont toujours fermés.

Le groupe Providence Grain de l’Alberta envisage de louer un ou deux navires cette année pour transporter plus de 27 000 tonnes de céréales, stockées dans le silo du port de Churchill depuis 2015.

Le blé et la semoule de blé dur avaient été acheminés au port de Churchill en prévision de la saison d’expédition de 2016. Toutefois, les grains étaient demeurés à Churchill depuis le licenciement des travailleurs du port par OmniTRAX, la compagnie américaine qui est propriétaire des installations.

Le président et chef de la direction de Providence Grain Group, Milton Miller, assure que les céréales sont toujours de bonne qualité.

OmniTRAX a confirmé qu’elle travaille avec le groupe pour nettoyer le grain et pour préparer le terminal pour l'exportation.

« Nous sommes heureux de fournir ce service à Providence et à tous les expéditeurs qui veulent utiliser nos installations », a indiqué OmniTRAX par voie de communiqué.

Le maire de Churchill affirme que cette expédition de grains démontre que le port demeure une option viable et, par conséquent, permettrait la réouverture de la voie ferrée.

« Notre priorité est de voir la ligne de chemin de fer réparée le plus tôt possible pour ne pas manquer de nouvelles occasions du genre pour les communautés du nord du Canada », a insisté Mike Spence.

Plus d'articles

Commentaires