Retour

La Vérif : les décorations des fêtes de nos villes, elles coûtent combien?

À Strasbourg, il y a au coeur de la place Kléber un immense sapin de Noël qui a coûté environ 225 000 $ CA. Mais dans les villes du Canada, les décorations payées à même nos taxes coûtent combien?

Un texte de Vincent Maisonneuve

On aurait bien aimé connaître la valeur du fameux sapin laid montréalais. Mais comme il est financé par des fonds privés, on ne sait pas exactement combien il coûte. Par contre, le sapin de l’hôtel de ville, lui, a nécessité cette année un investissement de 25 250 $. L’an dernier, il a coûté nettement plus cher, soit 53 000 $! La Ville a réutilisé les décorations achetées l’an dernier, c’est ce qui explique pourquoi la facture est moins élevée cette année.

D’un arrondissement à l’autre, les dépenses en décorations des fêtes varient beaucoup. Là encore, certaines mairies d’arrondissement ont choisi d’investir dans de nouvelles décorations, alors que d’autres réutilisent les mêmes.

Le coût des décorations des fêtes est souvent assumé par les différentes sociétés de développement commercial (SDC) qui reçoivent du financement public pour leurs projets. L’arrondissement de Ville-Marie a versé l’an dernier 60 000 $ à la SDC du Vieux-Montréal pour des décorations hivernales. La SDC du Village a reçu 120 000 $ de l’arrondissement.

Ailleurs au pays

Dans les Prairies, à Winnipeg, le sapin de l’hôtel de ville n’a rien coûté, mais la Ville renouvelle actuellement ses décorations pour en améliorer l’efficacité énergétique, ce qui fait qu'on y investit entre 175 000 $ et 200 000 $ par année depuis trois ans.

D’autres villes ont une autre approche. Edmonton, par exemple, a choisi d’investir dans un éclairage qui est adapté en fonction du temps de l’année. Les décorations supplémentaires sont assumées par des organisations communautaires, les commerçants ou les particuliers de la capitale albertaine.

La Ville de Charlottetown, capitale de l’Île-du-Prince-Édouard, a déboursé quant à elle 20 000 $.

Plus d'articles